Association pour le musée des Brosseries de l’Oise

Le Trésor des Brossiers

brosses et cie

À la Belle-Époque, les brosses de toilette de Tracy-le-Mont sont exportées dans le monde entier. Le mini-musée des brosseries vous fait découvrir les multiples facettes d’un métier d’art original. Dans ce trésor des brossiers s’entremêlent brosses à moustache en ébène, brosses à dents en os, soies de chine, outils, machines et tant de brosses de luxe en ivoire ou en écailles de tortures… Une collection unique en France de 10 000 objets !

► Coordonnées

École Lucien Genaille
6 rue du Bois
60170 Tracy-le-Mont
Téléphone : 06 81 38 34 16/ 06 59 29 75 66
Mail: serge.son@orange.fr
Site internet : : www.ambo.fr/
F
acebook : https://www.facebook.com/Association-pour-le-Mus%C3%A9e-des-Brosseries-de-lOise-150899444951085/

► Actualités

Projets d’AMBO et ceux de la Cité des Brossiers

Nous avons besoin de vous pour franchir le dernier palier de notre campagne de financement participatif afin de réaliser tous les travaux de restauration de notre dernier séchoir à os des Hauts-de-France !
Le message qui suit celui-ci vous donnera une vision d’ensemble de notre action. Pour découvrir le projet de restauration du séchoir :  https://fr.ulule.com/les-brossiers-en-campagne/
On y croit ! Avec vous, c’est possible !Merci de relayer par messagerie ainsi que sur vos réseaux sociaux cette information (voir pages Facebook Serge AMBO et Cité des brossiers).Par ailleurs, sachez que dimanche 31 mars, nous organisons une vente caritative au profit de notre séchoir (voir l’invitation jointe).
Un grand merci pour votre soutien et votre fidélité.
Amitiés,Serge SonResponsable culturel & Porteur du projetAssociation pour le Musée des brosseries de l’Oise

Pour  découvrir le projet d’économie sociale et solidaire de la Cité des brossierset sauver le dernier séchoir à os des Hauts-de-Francehttps://fr.ulule.com/les-brossiers-en-campagne/

Bonjour,
L’association Cité des brossiers de Tracy-le-Mont (Oise) et ses bénévoles réhabilitent depuis 3 ans une ancienne usine qui fabriquaient des brosses de luxe exportées dans le monde entier de 1873 à 1955. Le village fut la capitale européenne de la brosserie fine. Notre objectif est de créer un lieu de vie culturel et solidaire avec un musée des brosseries, un bistrot de pays, une salle multifonctions, des jardins conservatoire en permaculture là où existe déjà une salle de concerts. Des chantiers ou des ateliers participatifs permettent déjà de transformer ce lieu et de construire ce projet chaque samedi. Toute l’équipe de la Cité des brossiers vit depuis une dizaine de jours une belle aventure humaine collective avec le lancement de sa campagne de financement participatif pour sauver le dernier séchoir à os des brossiers.
Pendant 1 mois (9 mars au 6 avril), une équipe de bénévoles consacre toute son énergie afin de réussir un coup de maître : grâce à la contribution de tous, réunir l’ensemble les fonds nécessaires à la restauration d’un bâtiment emblématique de l’activité brossière de l’Oise. Notre aventure avec la plateforme de financement participatif Ulule a commencé par une fête lors de notre journée Portes ouvertes.Nous sommes en train de vivre un démarrage de campagne incroyable !Déjà une centaine de contributeurs en quelques jours pour restaurer notre patrimoine en péril.
En 2018, la sélection par la mission Stéphane Bernde notre patrimoine industriel en péril (269 sites retenus en France sur 2000 candidatures) et notre partenariat avec la Fondation du patrimoine  nous ont permis d’obtenir l’équivalent de 38 000€ de travaux. C’est une excellente nouvelle. Oui, mais voilà, les travaux sont estimés à 170 000 € pour refaire à l’identique ce bâtiment unique en son genre.Par conviction, nous faisons le choix des chantiers d’insertion pour réaliser les travaux. L’état et les pouvoirs publics s’apprêtent à financer des chantiers d’insertion qui démarreront en mai prochain : 12 personnes à mi-temps éloignées de l’emploi seront formées et encadrées par un professionnel (un compagnon). Il nous faut donc trouver la trésorerie nécessaire pour avancer l’achat des matériaux avant d’être ensuite remboursés par la Fondation du patrimoine. L’estimation des matériaux s’élève au total à 75 000€. Cette somme est à la charge de la Cité des brossiers. 
L’association n’ayant pas d’avance de trésorerie, nous avons décidé de lancer cette campagne de financement participatif sur la plateforme ULULE.Cette campagne a pour objectif de réunir la somme globale permettant l’achat des matériaux et la réalisation de tous les travaux (maçonnerie, charpente, couverture, réseaux enterrés, plancher, escalier, verrières..). Vous pourrez découvrir toutes les infos nécessaires (film, kit de campagne…) et contribuer en cliquant sur le lien suivant :https://fr.ulule.com/les-brossiers-en-campagne/ Il faut franchir maintenant la dernière marche de notre financement fixé à 75 000€. Nous pourrons alors refaire tous les travaux et faire revivre notre séchoir. Evidemment, chaque don compte. Chaque contributeur aura son nom sur le mur des donateurs. Au-delà de 10€, le donateur bénéficie d’une réduction d’impôts égale à 66 % du montant de votre don. Par exemple, un don de 50 € ne coûte au donateur que 17 €.Pour les entreprises, la réduction d’impôt est de 60% du montant des versements. Vous savez tout ou presque ! N’hésitez pas à à transmettre ce message à vos proches. C’est grâce à tous les bénévoles et à vous tous que, depuis 3 ans, l’équipe de la Cité des brossiers a chaque jour les yeux qui pétillent ! Bien cordialement, Serge SONResponsable culturel& l’un des porteurs du projetCité des brossiersTél. 06 81 38 34 16serge.son@orange.frhttps://fr.ulule.com/les-brossiers-en-campagne/

Un article très bien dans le Parisien le 4 avril 2019 : http://www.leparisien.fr/oise-60/tracy-le-mont-une-mobilisation-record-pour-sauver-le-sechoir-de-la-brosserie-03-04-2019-8045592.php

France 2 : L’émission patrimoine pour la sauvegarde de notre séchoir à os / sélection mission Bern : https://www.youtube.com/watch?v=YfntPp3r4yc

Journal de France 3 Hauts-de-France/Picardiehttps://www.youtube.com/watch?v=EUN1wGx7P7I&t=144s

Émission de radio La matinale de Radio Graf’hit http://lamatinaledegrafhit.lepodcast.fr/la-matinale-du-18-janvier-2018-invite-serge-son-cite-des-brossiers-slash-association-pour-le-musee-des-brosseries-de-loise-ambo?fbclid=IwAR0rMpLiGHxB9oxP0c7iplo4aaWLI3SvtUWsFsT0xDkecU0_Jmy_8rHCbQo

Et un article dans Oise Hebdo du mercredi 16 janvier 2019

FERMETURE DU MINI-MUSÉE POUR INVENTAIRE DES COLLECTIONS

L’association prépare le projet scientifique et culturel de son futur “espace patrimoine et mémoire des brossiers de l’Oise” à la Cité des brossiers.
L’équipe procède à un récolement de ses collections (environ 10 000 objets !) et commence son inventaire informatisé afin de construire son projet de musée à la Cité des brossiers.

LE FUTUR MUSÉE DES BROSSERIES ET LA CITÉ DES BROSSIERS

L’émission “9h50 le matin” de France 3 Picardie est venue nous rencontrer le 25 avril 2017

► Inventaire

Le Musée participe à l’inventaire PROSCITEC