Centre Historique Minier

Le Centre Historique Minier du Nord Pas de Calais situé à Lewarde est le plus grand musée de la mine en France. Lors de la visite guidée, vous découvrez la salle des pendus et la lampisterie de la Fosse Delloye.
Vous vous rendez ensuite eu pied de l’ascenseur pour la descente dans les galeries. Là, un guide mineur vous commente l’évolution des techniques et du travail « au fond » depuis l’époque de Germinal jusqu’à la fin de l’extraction en 1990.
Dans les bâtiments historiques de la fosse, plusieurs expositions et reconstitutions relatent l’histoire de la mine et la vie quotidienne des mineurs.

► Coordonnées

Fosse Delloye, rue d’Erchin
BP 30 039
59287 Lewarde
Tél. 03 27 95 82 82
Mail contact@chm-lewarde.com
Site www.chm-lewarde.com

► Actualités

17 octobre 2020 à 18 h 30

Le mystère du puits caché

DU 1er FÉVRIER AU 31 DÉCEMBRE 2020

Le 3 février 1720, dans une pâture de Fresnes-sur-Escaut, on repère une veine de charbon de quatre pieds d’épaisseur. Cette découverte à cet endroit et à cette période n’est pas le fruit du hasard. En effet, l’intensification des besoins en énergie depuis la fin du Moyen-Âge, la nouvelle frontière du Royaume de France et les progrès des sciences et techniques amènent à ce moment charnière de l’histoire industrielle, qui se place entre une révolution à bas bruit débutée au XVI ème siècle, et une révolution industrielle tonitruante qui verra le jour au XVIII ème siècle. L’exposition 1720, le charbon au cœur des révolutions retrace le contexte de cette découverte du charbon qui va donner naissance au Bassin minier du Nord-Pas de Calais et transformer profondément ce territoire.

Exposition 1720, le charbon au cœur des révolutions, du 1er février au 31 décembre 2020.

Tic-tac, tic-tac… Le Centre Historique Minier rouvre bientôt !

Après plusieurs semaines de confinement, le Centre Historique Minier aménage ses parcours de visite en prévision de sa réouverture au public envisagée dès le mercredi 1er juillet. Toutes les mesures sanitaires seront prises pour que les visiteurs déambulent sur l’ensemble du site en toute sérénité.

Les grandes expositions thématiques comme celles consacrées à la formation du charbon, l’histoire du Bassin minier ou la vie quotidienne des mineurs sont installées dans de vastes espaces, de même que les lieux d’origine comme la salle des pendus, la lampisterie ou la salle des compresseurs. Quant à la visite guidée des galeries, si la réglementation contraint toujours les musées, après le 22 juin, à former des groupes ne dépassant pas dix personnes, elle se ferait uniquement sur réservation (réservations possibles à partir du 25 juin par téléphone au 03 27 95 82 96).
Le parcours en galeries sera quelque peu aménagé mais la durée de cette visite restera d’une heure comme d’habitude. En revanche, les rencontres-témoignages avec les anciens mineurs ne pourront pas reprendre dans l’immédiat, de même que la visite accessoirisée Explora’mine.
Pour découvrir au mieux les espaces d’expositions, des livrets-jeux pour les familles sont mis gracieusement à disposition et sont emmenés ensuite par les enfants.
L’exposition 1720, le charbon au cœur des révolutions consacrée au tricentenaire de la découverte du charbon dans le Nord de la France est prolongée jusqu’au 31 décembre 2020.
Pour les enfants, les ateliers du galibot du mercredi après-midi seront proposés dès la mi-août. Pour les visiteurs étrangers, les audioguides seront remplacés temporairement dans les expositions par des flash codes qui permettront de télécharger du contenu en six langues à partir d’un smartphone personnel. 
Par ailleurs, comme le Centre Historique Minier s’étend sur huit hectares, de nombreux espaces extérieurs permettent aux visiteurs de se promener et de profiter d’une vaste aire de pique-nique installée sous les arbres. La réouverture du restaurant Le Briquet est envisagée à partir du samedi 11 juillet.
Le service des archives pourra quant à lui de nouveau accueillir sur rendez-vous des chercheurs sur place à partir du 1er juillet.
Toutes les consignes mises en place et à respecter pour une visite en toute sérénité sont consultables sur le site internet du Centre : www.chm-lewarde.com.

Le Centre Historique Minier reste ouvert… sur les réseaux sociaux !

Fermé au public depuis le 15 mars dernier, le Centre Historique Minier continue de faire vivre le site de la fosse Delloye sur les réseaux sociaux en cette période de confinement. Tous les jours, le musée propose un rendez-vous autour de l’univers minier, pour tous les publics. Visite du musée, présentation d’objets des collections, photos d’archives, concours de dessin… retrouvez l’ensemble de ces contenus ludiques ou pédagogiques sur nos comptes FacebookTwitter et Instagram.

Le restaurant Le Briquet rouvre ses portes !

Après la réouverture au public du Centre Historique Minier le 1er juillet dernier, c’est au tour du restaurant Le Briquet d’être déconfiné ! Après plus de trois mois de fermeture, il rouvre ses portes ce samedi 11 juillet, avec une carté d’été qui vous fera goûter aux saveurs traditionnelles de la région Hauts-de-France… L’idéal pour se rassasier avant ou après une visite du musée !

Pour toute réservation ou demande de renseignement, contactez le 03 27 95 82 82 ou lebriquet@chm-lewarde.com.

UN PEU D’HISTOIRE

La musique, tradition populaire chez les mineurs

Ce dimanche 21 juin, c’est la fête de la musique ! Un loisir autrefois particulièrement apprécié chez les mineurs et même encouragé par les Houillères…
La Région Nord-Pas de Calais est une terre de musique depuis très longtemps. Aujourd’hui encore, au sein de la Confédération Musicale de France, elle est de très loin celle qui compte le plus de sociétés fédérées. Cette tradition populaire et ouvrière, plus que centenaire, est liée à la présence des industries et notamment à l’exploitation minière. 
Avec la nationalisation des compagnies en 1946, les Houillères structurent le bassin minier en groupes d’exploitation avec à leurs têtes des directions organisant jusqu’à la vie sociale et culturelle des mineurs. Ainsi, le groupe de Lens-Liévin développe un important service chargé des activités sociales, sportives et culturelles et son Service des Relations Publiques couvre chaque événement lié à la musique pour les articles de son journal d’entreprise Notre mine, nuit et jour. Les sociétés musicales et les cercles amicaux dans lesquels on donne des bals sont nombreux et rythment de leurs manifestations les années qui s’écoulent.

À noter

Nouvelles du fonds

Depuis le 11 mai, au lendemain du déconfinement, le musée a commencé à reprendre vie avec notamment la reprise de l’activité des salariés du centre d’archives.

Dans l’ambiance feutrée d’un musée alors toujours fermé au public, le service des archives s’est ainsi attelé à la tâche, avec un programme bien rempli. Parmi les travaux archivistiques effectués, près de 100 documents grand format ont fait l’objet d’une précision de notices descriptives, et ont été dépoussiérés puis reconditionnés, et près de 2500 planches de l’Atlas de l’Industrie minérale ont été inventoriées ! En vue d’une prochaine mise en ligne de nombreux documents sur internet, un grand travail de traitement des fonds d’archives a été réalisé, comme la création des bases d’import pour les fonds archives papier et iconographiques ainsi que pour la bibliothèque, la reprise de l’inventaire des cartes postales, du fonds des plaques de verre de la Société des mines de Lens…
Afin de préparer la réouverture du musée au public, le service des archives a également remplacé l’ensemble des audioguides en langues étrangères par des textes accessibles par QR Code. Dès le 1er juillet et la réouverture au public, le centre d’archives a pu à nouveau accueillir chercheurs, étudiants et simples curieux.
Pour tout renseignement concernant les modalités de consultation des archives, veuillez contacter le Centre de ressources documentaires. Les coordonnées sont à retrouver sur www.chm-lewarde.com.

Coup de neuf sur internet !

Confinement productif pour nos collègues de la Communauté de communes Cœur d’Ostrevent et d’Autour du Louvre-Lens !

Chacune des deux structures a effectué une totale refonte de son site internet, offrant ainsi une très belle vitrine au territoire et au Centre Historique Minier, dynamique et dans l’ère du temps. Bravo à eux pour ce beau travail !
Rendez-vous sur le site de la Communauté de communes Cœur d’Ostrevent : www.cc-coeurdostrevent.fr et d’Autour du Louvre-Lens : www.autourdulouvrelens.fr pour plus d’informations.