Le 9-9bis

Un des sites majeurs de la mémoire minière

Le 9-9bis fait partie des cinq grands sites de la mémoire minière avec le 11/19 à Loos-en-Gohelle, la fosse Delloye à Lewarde, la fosse Wallers à Arenberg et la Cité des Électriciens à Bruay-la-Buissière. Il représente un ensemble minier complet avec la fosse, le terril 110 et la cité-jardin De Clercq. Depuis le 30 juin 2012, il est – avec 352 autres éléments – inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO au titre de “paysage culturel évolutif“.
En 1842, le charbon est découvert, pour la première fois, à Oignies dans le Pas-de-Calais. Cette découverte est réalisée par l’ingénieur Louis-Georges Mulot dans le parc du château de Madame Henriette De Clercq, actuel Bois des Hautois. En 1852, Madame De Clercq et Monsieur Mulot créent la Société des Mines de Dourges et exploitent le charbon dans les communes environnantes.
Le 9-9bis est construit par Dellile et Foby, respectivement architecte et ingénieur en chef de la Compagnie des Mines de Dourges, dans le style architectural néo-régionaliste, typique d’après-guerre. Il ouvre en 1933 ; durant sa période d’activité, 8 millions de tonnes sont remontées des puits. À son apogée, dans les années 50, on peut y croiser 2 500 employés dont 2200 mineurs !
Le 21 décembre 1990, la dernière berline de charbon est symboliquement remontée au puits 9, clôturant ainsi 270 ans d’exploitation minière dans la région Nord – Pas de Calais. Alors que sa destruction est envisagée, le 9-9bis est sauvé par l’action de l’association ACCCUSTO SECI, composée d’anciens mineurs et de passionnés, qui amène à classer les bâtiments au titre des Monuments Historiques en 1994.
En 2003, la Communauté d’Agglomération Hénin-Carvin fait l’acquisition du site auprès des Charbonnages de France et décide d’un projet de reconversion basé sur le développement culturel et économique.

► Coordonnées 

Adresse postale
Chemin du Tordoir
CS50163
62590 Oignies

Site web : http://9-9bis.com/

Tél. : +33 (0)3.21.08.08.00
Fax : +33 (0)3.21.77.80.69
info@9-9bis.com

► Actualités

21 décembre 1990, vous y étiez ? Racontez-nous !

30 ans déjà … 30 ans que la dernière gaillette a été remontée au 9-9bis. À cette occasion, nous recherchons des témoignages de ceux qui étaient présents en ce jour historique.
Le 21 décembre 1990, la remontée symbolique de la dernière gaillette de charbon au 9-9bis à Oignies marquait la fin de l’exploitation charbonnière dans le Bassin minier Nord- Pas de Calais. 
30 ans se sont écoulés et nous célébrerons, en décembre prochain cet anniversaire pour non seulement revenir sur cet épisode historique et marquant du territoire mais également pour tracer l’histoire et les évolutions du 9-9bis depuis sa fermeture. 
Pour préparer cet événement, nous recherchons les témoignages des personnes présentes aux pieds de la cage les 20 & 21 décembre 1990. 
Anciens mineurs, ouvriers de la fosse 9 d’Oignies, habitants, journalistes…chacun est invité à nous contacter pour partager ses souvenirs de la remontée de la dernière berline de charbon au puits 9. 

 Pour cela, il suffit de prendre contact avec
Hélène Leleu – patrimoine – 03 21 08 08 00

L’événement est prévu du 04 au 06 décembre 2020, dans le cadre des Fugues sonores #8, temps fort du 9-9bis (programme disponible sur notre site environ un mois avant).
Élément de mise en valeur patrimoniale et culturelle du Bassin minier, il s’intègre également aux Fêtes de la Sainte-Barbe menées par Lens-Liévin Tourisme sur l’agglomération de Lens-Liévin.  

Une exposition “De la gaillette à la reconquête » sera proposée dans la salle des douches à partir de décembre et jusqu’aux Journées européennes du patrimoine 2021.